A1.Signes

« Aujourd’hui, de nombreux professionnels de santé déconseillent de mixer langue des signes et implantations et invitent à laisser l’enfant investir pleinement la sphère orale ». Selon Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Implant_cochl%C3%A9aire (consulté le 14.01.14).  Qui sont ces « professionnels » qui « déconseillent de mixer langue des signes et implantations » ?  Pourtant de nombreuses études montrent les bienfaits de la langue des signes, au niveau de l’apprentissage de la lecture, de l’écriture et même de la parole. Voici quelques extraits.

 

 

Joelle ANDRE-VERT (2010). Surdité de l’enfant, que proposer avant l’âge de 6 ans ?

(…) il peut être nécessaire d’orienter l’enfant et ses parents vers un psychologue ou un psychiatre, si possible ayant une connaissance de la surdité. Lorsque la langue principalement utilisée par l’enfant est la langue des signes, le recours à une équipe utilisant cette langue est recommandée.

http://www.has-sante.fr/portail/jcms/c_928678/fr/comment-prevenir-les-troubles-psychiques-et-relationnels-de-lenfant

 

 

Jean-François BONNOT (2007). Le bilinguisme chez l’enfant. Dans : CHEVRIE-MULLER, Claude et NARBONA, Juan (2007). Le langage de l’enfant. Aspects normaux et pathologiques. 3ème édition. Masson, Issy-les-Moulineaux.

 Jean-François BONNOT (2007). Le bilinguisme chez l’enfant

 

Dernières Nouvelles d’Alsace (03/12/13). Le bilinguisme, bon pour les neurones.

bilinguisme et neurones

Colette DUBUISSON et Daniel DAIGLE (1998). Lecture, écriture et surdité. Visions actuelles et nouvelles perspectives. Les éditions Logiques, Québec.

Lorsque sa conscience métalinguistique est développée, l’enfant sourd est plus apte à apprendre d’autres langues, s’il le désire. 56.

Colette DUBUISSON et Daniel DAIGLE (1998). Lecture, écriture, surdité

 

Mathilde HEIB (2013). La langue des signes au service des personnes handicapées.

Quant aux résultats du contact de la langue des signes sur le deuxième cas clinique, ces derniers sont remarquables. Le moral de la personne handicapée et la jouissance liée à la possibilité de se faire comprendre mais aussi de communiquer ses envies, ont eu un impact considérable sur cette personne, si bien que les signes qu’elle utilisait se sont petit à petit transformés en mots. Aujourd’hui, à l’âge de dix-sept ans, cette personne parle pour la première fois de sa vie. 3.

 http://lsf-amu.overblog.com/2013/11/la-langue-des-signes-au-service-des-personnes-handicap%C3%A9es.-mathilde-heib.-2013.html

 

Magaly LAMPERIER (2011). Apports et impacts de la communication gestuelle préverbale-étude de discours de parents et de professionnels sur les « bébés signeurs ». Mémoire de master 1 recherche, sciences du langage, Université Stendhal de Grenoble.

 Magaly LAMPERIER (2011). Apports et impacts de la communication gestuelle

http://dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/00/60/63/86/PDF/LAMPERIER_Magaly_M1R.pdf

 

Agnès MILLET et Saskia MUGNIER (2004). Français et langue des signes française (LSF) : quelles interactions au service des compétences langagières ? Etudes de cas d’une classe d’enfants sourds de CE2. Repères-Instituts-National-de-Recherche-Pédagogique, France, (29) : 207-232.

De nombreuses études anglo-saxonnes (Marschark et al, 2002 ; Chamberlain, 2000) confirment que les performances en langue écrite (spécialement en compréhension) sont corrélées aux performances en langue des signes.

Agnès MILLET (2011). Français et LSF



 Carol PADDEN et Darline CLARK (2005). Comment l’alphabet devint représenté en langue des signes. In : C. Transler, J. Leybaert et J.E. Gombert. L’acquisition du langage par l’enfant sourd : les signes, l’oral et l’écrit. Solal éditeur, Marseille.

Carol PADDEN (2005). Comment l’alphabet devint représenté en LS

 

 

Des signes des bébés

https://www.youtube.com/watch?v=-7U1ZGoVimI

 

 

Ana ZAPPA (2014). L’efficacité d’un geste dans l’apprentissage d’un nouveau lexique.

Les résultats de ces trois expériences prouvent que les gestes ont une influence importante sur la mémorisation active et passive du lexique de la L1 et de la L2. Ceci est probablement du à la mise en mémoire multimodale.

http://data.over-blog-kiwi.com/0/49/94/97/20140407/ob_e26a93_l-efficacite-des-gestes-ana-zappa-2.pdf

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.