A3.Nerf

« Bonne nouvelle, annonce l’ORL, le nerf auditif de votre enfant marche ! »… Il n’y a pas que le nerf auditif qui marche chez l’enfant ! Faut-il éduquer le nerf auditif de l’enfant ou son potentiel humain ? Faut-il avoir confiance aux mains du médecin ou à l’intelligence de l’enfant ?

 

Bernard JEUDY (1989). Surdité et éthique médicale. In : Le pouvoir des signes. Bicentenaire de l’Institut National de Jeunes Sourds de Paris.

Depuis l’Antiquité, l’anatomie de l’oreille est de loin le domaine le mieux connu de l’otologie. 140.

Au 19ème siècle, la médecine et la physiologie semblent prendre la relève de la religion dans l’accomplissement de miracles. Alors que la première école française d’otologie naît et se développe grâce à Jean-Marc Gaspard Itard (premier officier de santé attaché à l’Institution Nationale des Sourds-Muets de Paris et premier otologiste spécialisé), les expériences médicales les plus audacieuses sont relatées comme aboutissant souvent à des guérisons totales et miraculeuses. Les traitements acharnés et souvent destructeurs vont de pair avec l’affirmation triomphaliste de résultats positifs. 141.

Le traitement par l’électrogalvanisme partait du principe que tout nerf paralysé pouvait bénéficier efficacement de stimulations électriques. 143.

Illustrations. Bernard Jeudy. 1989

 

Maria MONTESSORI (1948/2003). Eduquer le potentiel humain. Desclée de Brouwer. Education. Paris.

Nous sommes persuadés qu’un ou une enfant de douze ans, doté(e) d’une intelligence moyenne et éduqué(e) dans une de nos écoles, en sait au moins autant qu’un lycéen, sans que ce résultat soit obtenu au prix de souffrances ou d’anomalies physiques ou intellectuelles. Au contraire, nos élèves sont fin prêts à se lancer dans l’aventure de la vie, habitués qu’ils sont à exercer librement leur volonté et leur esprit critique, guidés par l’imagination et l’enthousiasme. Seuls de tels élèves peuvent remplir pleinement leur devoir de citoyens dans une communauté civile. 11.

Le secret de la réussite consiste à savoir stimuler intelligemment l’imagination de l’enfant (…). 11.

La nature nous enseigne les choses de la vie : apprenons à suivre ses enseignements ! 139.

Malheureusement, le traitement s’est parfois révélé plus dommageable que la maladie elle-même ; c’est un peu comme si l’on voulait redresser le dos des enfants en leur accrochant des poids aux pieds pendant les périodes de repos, tout en les laissant s’asseoir le dos courbé sur un banc d’école la plupart du temps. De la même manière, à la fin du 19ème siècle, on a compris qu’il était préjudiciable aux enfants de rester assis enfermés dans une pièce insuffisamment éclairée, car cela provoquait la myopie ; pourtant, le remède adopté fut celui de faire chausser des lunettes de vue à des enfants de huit ans… 144.

Malheureusement, les personnes qui se bercent dans leurs illusions sont aussi dépourvues du moindre sens logique (…). Détruire est quelque chose de simple et de rapide, qu’il s’agisse d’une structure ou complexe : c’est à la portée de n’importe qui. En revanche, qu’il est difficile de construire ! 150.

 

 

Oliver SACKS (2010/2012). L’Œil de l’esprit. Seuil. Paris. Traduction de l’anglais de Christian Cler.

Les spécialistes des neurosciences cognitives savent depuis quelques décennies que le câblage neuronal du cerveau humain est beaucoup moins rigide qu’on le pensait autrefois. Helen Newille a joué à cet égard un rôle pionnier en montrant que les parties auditives des cerveaux des sourds préverbaux (c’est-à-dire des sujets dont la surdité remonte à la naissance ou s’est installée avant l’âge de 2 ans à peu près) ne dégénèrent pas : elles demeurent actives et fonctionnelles, quand bien même leur activité et leur fonction se renouvellent – elles sont transformée, « réaffectées », comme dit Neville au traitement du langage visuel. Des études comparables d’aveugle de naissance ou précoces attestent que certaines aires du cortex visuel peuvent être réaffectées au traitement des informations acoustiques et tactiles. 222.

Comme Dennis, elle [Arlene Gordon] continue à se définir comme « voyante » à de nombreux égards : « J’ai un excellent sens de la couleur, me confia-t-elle. Je choisis ma garde-robe toute seule. (…) ». (…) Son imagerie visuelle restait très étoffée : « Si je fais aller et venir mes bras devant mes yeux, je les vois, quand bien même je suis aveugle depuis plus de 30 ans », observa-t-elle également. Ces mouvements de bras semblaient se traduire instantanément en une image visuelle, et quand elle écoutait des livres audio, elle avait mal aux yeux si elle le faisait trop longtemps : elle avait l’impression de « lire », car les phonèmes des mots prononcés se transformaient en lignes imprimées sur les pages d’un ouvrage qu’elle visualisait nettement devant elle. (cf. note de bas de page).

Ces propos d’Arlene m’avaient fait penser à Amy, patiente qui, quoique devenue sourde à neuf ans à la suite d’une scarlatine, lisait si bien sur les lèvres que j’oubliais souvent sa surdité. Un jour où je lui avais tourné le dos par inadvertance en lui parlant, elle m’avait lancé : « Je ne peux plus vous entendre ». « Vous voulez dire que vous ne pouvez plus me voir », lui avais-je répondu. « C’est vous qui parlez de « voir » : pour moi, c’est comme si j’entendais », m’avait-elle rétorqué.

La surdité totale d’Amy ne l’empêchait pas de se construire une représentation mentale du langage parlé. 233.

 

 

Santé Nature Innovation, 23.03.14

“Dans le système actuel, personne n’a intérêt à ce que vous restiez en bonne santé. Des millions de personnes vivent de la maladie, dans l’industrie hospitalière comme dans l’industrie pharmaceutique. Un seul malade du cancer peut « rapporter » 150 000 euros ou plus aux vendeurs de médicaments et de traitements ! Le budget santé de la France concerne à 97 % les traitements, et à 3 % seulement la prévention !”

 

Santé et vérité

Le KCE soupçonne par ailleurs aussi les audiologistes de recommander délibérément les appareils les plus chers parce qu’ils tirent un pourcentage du prix de vente.

http://actualite.fr.be.msn.com/actualitebelge/enqu%C3%AAte-sur-le-prix-des-appareils-auditifs-jug%C3%A9s-trops-chers

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.